Kirghizstan

Jeudi 18 Juillet

Nous voilà donc Bichkek, et notre problème de retrait d'argent résolu, nous prenons la grande route et le col de Tör-Ashuu et ses 3586m.
Mais avant de commencer la grimpette, la route traverse une enfilade de villages.
On se gare au milieu de l'un d'eux pour pique niquer. On a à peine le temps de couper nos légumes pour la salade, qu'une femme nous amène un sac de malossols (petits concombres ou gros cornichons au choix!). Elle nous invite à venir boire le thé chez elle et est très impatiente de nous voir venir. On s'enfile vite fait nos salades, et on y va.

La pièce dans laquelle nous sommes invités est recouvertes de tapis du sol aux murs. Le mari s'empresse d'allumer la télévision pour faire plaisir à ses invités. Il a d'ailleurs fait une drôle de tête quand nous lui avons dit que nous n'en avions pas en France... On a dû rattraper le coup en disant que sinon les autres personnes avaient d'énormes télés..!
En fait de thé il s'agit plutôt d'un vrai repas, avec pain, confitures, salades, gâteaux, bonbons, compotes (pour nous des fruits au sirop), airan (sorte de yaourt liquide excellent!).. Un vrai festin!

L'occasion de discuter avec nos premiers kirghizes! Et l'on apprend qu'à 50 ans pour eux plus question de travailler, le jardin et les animaux donnent assez de travail, et il y a toujours un membre de la famille qui travaille en Russie... Ils gardaient d'ailleurs leur petit fils, les parents travaillant à Moscou.
Bien entendu nous en repartons pas les mains vides! Les malossols, de la compote, des excellentes petites pommes du jardin!

Et si nous repassons dans le coin, il s'agit de ne pas refuser l'invitation à dormir!

Après cette halte de choix, nous reprenons la route, et elle nous inquiète un peu! Jason a un peu de mal dans les montées à 12%, surtout quand il fait 32° dehors!

La route monte au début doucement, dans une magnifique gorge. Et nous nous rapprochons de la barrière de montagnes. Voir ces véhicules si haut sur la route nous donne le tournis!

Et c'est parti, on enlève la calandre pour que Jason respire mieux, et on bloque la seconde! Les lacets s'enchaînent, l'altitude grimpe... Nous passons d'environ 800 m à Bichkek à 3586 m en quelques kilomètres!
Jason se comporte parfaitement, pas de surchauffe, on arrive même à doubler les pauvres Kamaz qui souffrent!

En haut du col, le tunnel de la mort! Quelques kilomètres suffocants, sans lumière, et évidemment des voitures en panne au milieu!
Mais arrivés de l'autre côté, la récompense! Une vue à couper le souffle sur la vallée de Suusamyr!
On s'arrête à côté d'une yourte d'été pour profiter de la vue, et nous voyons un vélo couché qui arrive droit sur nous avec un grand "des français!".
Bon plus question de repartir, nous passons donc la soirée à 3000m environ, avec Adrien, à côté de yourtes...
Un séjour qui s'annonce plutôt bien!

Adrien voyage seul en vélo couché de Pau jusqu'en Chine! L'occasion de discuter voyage, conseils, et partager un bon repas!

Si vous voulez suivre son aventure: tourdumondeenvelo.blogspot.com

Vendredi 19 Juillet

Nous quittons Adrien pour redescendre vers Kizhil Oi, où se tient un festival de culture kirghize et où nous devons retrouver les bourlingueurs suisses!
Arrivés à Suusamyr, nous faisons le plein de diesel dans une maison! Ici quand il n'y a pas de stations services, on trouve des petits panneaux "benzin" devant les maisons. Il suffit de rentrer, demander et on vous fait le plein au bidon ou au seau!

A la sortie du village, on voit une auto stoppeuse et après quelques mots échangés en anglais, on se rend compte que nous venons tous du même endroit! Laurence est en effet de la région parisienne, et voyage seule au Kirghizstan pour 3 semaines!

Décidemment cela fait des semaines que nous n'avions plus croisé de français! Les entrées dans les pays nous réussissent!!
La route -piste est belle pour se rendre à Kizhil Oi. On longe la rivière, impressionnante de par son débit et sa couleur turquoise! La gorge est aride.
40 km et un bivouac pique nique plutôt chouette, on arrive à Kizhil Oi et on trouve facilement le Fiat Ducato de Josiane et Pierre!

On visite le village, très calme mais plutôt peuplé d'occidentaux en cette veille de fête...

Le cadre est magnifique, mais comme nous devrions y repasser plus tard dans notre séjour, on pourra reprendre des photos!

Samedi 20 Juillet

Alors autant la veille on voyait pas mal d'occidentaux autant ce jour ci c'est le débarquement!
Il s'agit en fait d'un festival organisé par des gens de Bichkek et plutôt destiné donc aux occidentaux, et particulièrement aux groupes! Et des groupes français bien sûr! On doit pouvoir dire sans risque que nous étions 70% de français visiteurs dans ce petit village...

D'ailleurs les prix demandés pour le repas sont aussi bien pour les occidentaux... 500 soms par personne, pour les locaux c'est vraiment cher! (7 euros environ). Le repas est bon, servi dans les yourtes.
L'après midi a lieu le Bouzkachi, les jeux équestres.
Il y a d'abord des démonstrations de lutte à terre. le premier qui tombe sur le dos a perdu.
Mais il y a aussi la lutte à cheval! La même mais c'est le premier qui tombe de cheval! Et là c'est le cheval lui même qui est tombé! Impressionnant vraiment!
Puis la course de la fiancée. Un homme déguisé en femme doit échapper au baiser de l'homme derrière lui. Les chevaux galopent à pleine vitesse dans la plaine!
Et au retour, la femme doit cravacher le cheval de l'homme et le rattraper sur la même distance!

Il y a aussi la course aux pièces, où le cavalier qui a ramassé le plus de pièces par terre et au galop a gagné.

Enfin vient le Bouzkachi en lui même avec sa chèvre décapitée... Les deux équipes s'affrontent pour mettre la chèvre dans leur "panier".
Et la partie la plus importante pour eux, la partie du "chacun pour soi" et là plus de limite de terrain, l'enjeu financier est le plus important.
C'est toujours autant impressionnant ces chevaux qui galopent, se montent presque dessus. Ils sont vraiment dressés et obéissent au doigt et à l'oeil à leur cavalier! Et il faut mieux d'ailleurs!

Un moment super sympa, malgré la chaleur et le soleil!

Le soir, il y a musique moderne kirghize, et vodka bien sûr!

Enfin ce sera surtout l'occasion de rencontrer encore pas mal de voyageurs, à vélo, en stop, en 4x4...

Dimanche 21 Juillet

D'ailleurs aujourd'hui Jason repart chargé! Nous emmenons Laurence, Elisabeth, Solenn et Paulin jussqu'à Kyzart.
La route est magnifique, toujours longeant la rivière jusqu'à déboucher à une vallée plus cultivée et habitée...

Le soir tout notre petit monde se cherche un hôtel, et nous cuisinons et mangeons tous ensemble!

On croise là bas un français qui vit au Kirghizstan et organise des randonnées à cheval, et il nous annonce que le temps va changer avec pluie et orage pour quelques jours, c'est la pleine lune. Et en effet, les soirs l'air est frais en montagne mais là c'est la grosse pluie, tonnerre...

Lundi 22 Juillet

Nous avons laissé Elisabeth et Laurence continuer en stop et nous gardons Solenn et Paulin avec nous...

Cela fait 6 mois qu'ils voyagent en stop à travers le Vietnam; Cambodge, Japon, Corée, Russie et Kirghizstan. Pour les suivre: leszinzinsdelestpassent.blogspot.com

On continue la route vers Kochgor. L'occasion de passer le petit col de Kyzart (2664 m) sans souci pour Jason! L'occasion aussi de s'arrêter dans une yourte boire un bol de koumiz (du lait de jument fermenté) et divers spécialités fromagères à base de lait de jument...
Alors pour nous le koumiz c'est assez particulier, pas mauvais du tout, mais on sent bien qu'il ne faut pas en abuser... ! D'autant qu'en ce moment on se sent légèrement barbouillés...!

A Kochgor, on teste le resto que l'on nous a conseillé et pas mauvais du tout! Un plat de laghman (nouilles avec viandes et légumes à la chinoise) pour 90 soms, soit 1.4 euros...
Du coup que c'est bon et pas cher, on y retourne le soir!
Et comme Solenn et Paulin louent une chambre chez l'habitant, c'est encore l'occasion pour nous de dormir dans une rue toute tranquille...!

Mardi 23 Juillet

On continue la route à 5 (avec Jason bien sûr!) vers le lac Issy Kul... Les paysages sont vraiment superbes, des canyons arides, des vallées vertes avec des yourtes isolées...

L'occasion du coup pour Jason de changer de conducteur et pour Yannick de se reposer un peu!
A midi, encore un coin de rêve pour pique niquer! Une yourte sur une île au milieu d'une rivière tumultueuse, entourée de montagnes arides. Un gamin traverse la rivière sur un pont de singe pour venir satisfaire sa curiosité et nous offrir du koumiz...

On se fait des courses à Balykchy pour notre repas du soir...

Et en route pour trouver un coin au bord du lac!
Le chemin nous semble pas mal, Paulin met des réserves sur un endroit qui parait mou. Yannick se lance quand même et là, fallait bien que ça arrive, on s'embourbe!

Je dois avouer que je suis soulagée que l'on soit 4 même si c'est pas franchement marrant de faire pousser nos invités...! ;)
Une demie heure suffit pour nous tirer de là avec les grilles de désensablage...! On se rabat sur un coin un peu plus loin de la rive, quand un homme sur un âne nous propose de venir devant sa maison... Il paraîtrait qu'il y a des loups à Issy Kul???

On l'emmène donc et on pose Jason à 2 m de l'eau, au milieu des maisons et des yourtes.
L'occasion de tester l'eau et on confirme que ce n'est pas pour rien qu'Issy Kul veut dire "lac chaud". L'eau est très bonne et turquoise et le contraste avec les sommets enneigés magnifique!
Nous voilà invités à boire le thé dans une yourte, et comme d'habitude c'est salade et gâteaux.

Le soir on a quand même prévu de faire barbecue, même si le temps est menaçant..!
Paulin et Yannick ont déniché des magrets de canard au marché pour moins de 2 euros les 4!
Et c'est un festin! Salade de légumes frais et magrets, arrosés de bière et pour digérer un verre de vodka... Elle est pas belle la vie?

C'était notre dernière soirée kirghize avec Solenn et Paulin. Une merveilleuse rencontre!
Nos chemins devraient se recroiser en Ouzbékistan et plus sûrement en France de toute façon!!!

Mercredi 24 Juillet

Bizarre de se retrouver seuls de nouveau!
Nous avons un problème de photos et de retrait d'argent à régler alors en route pour Cholpon Ata! La rive nord du lac est très touristique et l'été envahie de touristes russes et kazakhs!
Mais la vue sur l'autre rive est tellement belle!

A Cholpon Ata on trouve en plus d'une station balnéaire très commune (genre Grande Motte) un site de pétroglyphes assez important...
Il se situe au nord de la ville, au pied des montagnes, avec une chouette vue sur le lac... J'ai l'impression de me répéter mais c'est tellement beau!

Et comme notre problème de photos semble à peu près résolu, voici des images!!!

Le soir on se déniche un coin vers Semyonovka auprès d'une rivière... On y est vraiment bien!

Jeudi 25 Juillet

Aujourd'hui c'est nettoyage, un brin de lessive, y'a besoin!

Et pour Yannick c'est pêche même si la rivière n'a pas l'air très poissonneuse... On se rabat sur la boîte de sardines!

On a aussi la visite de quelques personnes, même si les kirghizes sont timides! Certains prennent leur courage à deux mains avant de venir..!
Les gens de montagne sont moins faciles à aborder que dans la plaine! Voilà toute la différence entre kazakhs et kirghizes!

Vendredi 26 Juillet

​Bon pour continuer dans la serie poisse, notre ordi nous a laches et nous avons reperdu les photos des prochains jours... Donc du texte seulement et desoles d avance pour le manque d apostrophes et d accents nous avons un clavier qwerty tres difficile a gerer! 
Nous avons lache notre petit coin tranquille pour retourner pres du lac Issy Kul et direction Karakol! La ville est vraiment vilaine, comme toutes les villes que nous voyons dans le pays... On se gare vers la montagne et la route qui monte vers des sanatoriums et vers les sources chaudes d Altyn Arachan. Le coin est encore bien sympa au bord de la riviere. Notre voisin du soir est un vendeur de miel et ses ruches... Un miel plus qu excellent d ailleurs!!! 

Samedi 27 Juillet

On se fait une petite balade au bord de la riviere tres sympa... On trouve ici de droles de plantes! des plants de cannabis qui poussent comme ca, au milieu des herbes... On a lu quelque part que l URSS avait fait du Kirghitizstan sa plantation de drogues et que suite au tole international. cela s etait arrete au milieu des annes 80... On avait jamais entendu cette histoire auparavant mais on est surs que ces plantes la poussent naturellement... !
Le soir on se fait reveiller par des policiers en civil qui nous disent que le coin est dangereux (pourtant la veille pas de probleme particulier!). On redescend donc un peu au milieu du village. La nuit sera courte le lendemain nous devons nous lever tot vers 6h!

Dimanche 28 Juillet

Et oui aujourd hui c est le marche aux animaux a Karakol. de 5h a 10h. il faut etre matinal!
C est fou le nombre d animaux que l on peut voir ici! des moutons a queue grasse, des chevres, des vaches et surtout des chevaux! Pour la boucherie ou pour monter c est au choix de l acheteur! Un tres bon moment assez impressionant, surtout de voir le marechal ferrant en oeuvre! ce ne sont pas nos chevaux qui aimeraient ca en tout cas!!!
Nous retrouvons au marche Laurence et on continue la route ensemble jusqu a Jeti Oryg. Il y a la bas une balade sympa a faire a travers une gorge jusqu a la vallee des fleurs (qui ne merite son nom qu au printemps lorsque les coqulicots sont en fleurs. Dans cette vallee il y a des yourtes, des kirghizes qui piquent niquent, des chevaux et des vaches! C est tres chouette ce cadre bucolique! Mais Jeti Oryg est aussi reputee pour ses falaises rouges magnifiques nommees les 7 taureaux.. 
Nous laissons Laurence aux yourte et retournons le soir vers Jason aux pieds des falaises... On s offre des manty dans le petit boui boui du coin. Ce sont des raviolis avec de la bonne viande de mouton bien grasse a  interieur...(mais bon quand meme!)
Encore une bonne nuit dans ce petit village...

 Lundi 29 Juillet 

La veille nous avions vu pas mal de monde descendre de la montagne en costume folklorique, on croyait avoir rate une fete. On monte pour voir la vue et lam on trouve un petit village tout typiquem tous en tenues traditionnelles et un groupe de musique folklorique... Genial les joueurs de cor et de percussions! Nous sommes les seuls occidentaux! En fait il s agit du tournage d un film sur la condition des femmes au Kirghizstan durant 1 siecle, On discute un peu avec le realisateur qui connait Clermont Ferrand et son festival de cinema independant... Par contre on ne sait ni le nom du gars, ni meme le nom du film! 
On continue la route et on se degote un petit coin super sympa au bord de la plage. Les pieds dans l eau Jason a moins chaud! Et nous on profite du farniente et de l eau tiede du lac!

Mardi 30 Juillet

Farniente.... et baignade!

Mercredi 31 Juillet

On se decide a reprendre la route, mais finalement nous ne faisons pas beaucoup de km avant de nous replanter au bord du lac! Nous nous installons au bord d un camp de yourtes sur la plage. On y va manger le soir l occasion de rencontrer d autres touristes ( mais ce n est pas ce qui manque quand meme au Kirghizstan)
L eau du lac est exceptionnellement claire et nous n y voyons aucun poisson... 
Lors d une baignade nous rencontrons des kirghizes qui nous expliquent qu il y a quelques annees la peche etait facile mais que maintenant il n y a plus rien... rassurant...! pendant l epoque sovietique la zone etait classee secrete, les russes y faisaient des essais de torpille..

Jeudi 1 er Aout

Toujours la glandouille! Ca nous fait beaucoup de bien en tout cas! Et le soir repas aux yourtes et feu de camp en compagnie de 4 francais, 2 suisses, 1 anglais et 1 russe kirghize! L occasion de partager des bons moments, confronter nos experiences... 

Vendredi 2 Aout

On se decide a lacher le lac et nous reprenons la meme route que nous avions fait avec nos stoppeurs auparavant... Un petit arret a Kochgor, meme si la ville est pas chouette c est l occasion de se ravitailler et de profiter du resto vraiment pas cher en ville! 
Bon cette fois c est musique a fond il y a un mariage dans la salle! ou plutot un genre de fiancailles... mais toujours aussi bon les laghman!


Samedi 3 Aout

J aime pas les samedi dit Yannick, c est le jour ou les gens un peu souls sont de sortie! Mais pour nous pas de probleme pour l instant! 
Nous continuons la route en direction de Suusamyr et elle est toujours auss belle! Desoles pour les photos vous n avez plus qu a aller vous rendre compte par vous memes! 
Nous dormons au bord d une maison dans le village de Suusamyrm encore une excellente nuit et bien fraiche avec la pluie! Nous sommes a 2200 m.

Dimanche 4 Aout

Nous entamons notre redescente du pays en direction de Och. Nous avons un petit col a passer 3000 m mais pour Jason maintenant plus de probleme!
Moutons a cul gras (pardon queue grasse!)
la statue de Manas, Ulysse local

Le soir, puisque c est notre anniversaire de mariage, nous nous offrons 1 kg de truite a la kirghize! Pour 9 euros pourquoi se priver?

Lundi 5 Aout

Le matin nous reprenons la route le long du resevoir de Tortokugul. Une route en montagne russes... 
Puis c est une gorge tres etroite le long de la riviere Naryn et sa couleur turquoise magnifique!
Du coup sur ces routes tout le monde se double et se redouble. On croise plusieurs fois les memes camions. Mais la methode kirghize c est plutot a grands coups de klaxons et je me la joue Fangio... Tres penible pour nous!

Mais on arrivait quand meme a doubler dans les montees, brave Jason (bon ok des poids lourds surcharges mais quand meme!!!)

Mardi 6 Aout

Apres une nuit paisible dans un petit village, on arrive a Och dans la matinee. 
On a surtout besoin de cash et c est difficile pour nous avec notre carte mastercard il n y a qu une banque qui les acceptent ici et c est Kazkom, qui a des agences dans seulement 3 villes dans le pays... 
Et devant la banque, on tombe sur 2 francais en velo couche qui arrivent d Ouzbekistan et auparavant d Amerique du Sud. 
Tapez sur google des andes aux indes vous trouverez leur periple!
On se rend vite compte aussi que les restaurants ici ne sont pas chers du tout... et on en profite... laghman, chachliks, manty, camca... un regal!
Un rocher domine la ville nomme le rocher de Salomon. Le prophete Mahomet y aurait prie et on y trouve aussi la maison de Babur. Babur etait roi du Fergana avant de se sauver vers l Inde et d y fonder la dynastie moghole.
On en profite pour y visiter le bazar, tres anime. 
Il y a trois ans il y a eu des massacres entre ouzbekes et kirghizes dans la ville. 200 morts et des milliers de deplaces. Mais nous ne ressentons pas de tensions. On espere que tout ca est loin derriere eux... 
Un inconvenient cependant la chaleur! La nuit fut torride! On ne restera donc pas longtemps ici. On attend le 12 aout pour entrer en Ouzkistan (la date de nos visas) et on decide de monter vers le Pamir en attendant pour fuir la chaleur.


Mercredi 7 Aout

On prend donc la route direction Sary Tach et la fraicheur montagnarde!
La route est magnifique! Le soir on se degote un petit coin hyper sympa et on profite du frais puisqu ici il ne fait plus que 18 degres et de la pluie!

Jeudi 8 Aout

Le matin on reprend la route vers Sary Tach. La veille le col a 2200m etait passe impecc pour Jason, mais la a quelques kilometres du haut du col a 3800m, le bouchon du vase d expansion pete et le liquide de refroidissement nous coule dessus a gros bouillons.. Bien on est partis pour de la mecanique!
Yannick decide de virer le thermostat, et on purge le radiateur du coup... Coup de chance la riviere n est pas loin et on se la joue kirghize en panne, on rajoute de l eau!
D ailleurs les cavaliers qui passent par la nous indiquent le ruisseau...!
Bon quelques kilometres et jason ne va toujours pas bien... donc on tombe le pot d echappement. et la c est cool il remarche pas mal! bon du coup on prend la decision de ne pas aller au pamir et de faire demi tour vers Och, au cas ou.... 
Au retour le col a 2200m sans pot, Jason monte tout seul! et sans forcer... mais sans pot, c est l horreur! Arrives en haut du col nous sommes a moitie sourds on decide de se poser la.. Le coin est sympa au milieu des yourtes et des jailoo, les paturages d ete...
et plein de kirghizes qui veulent nous prendre en photo... et qui nous offrent du koumiz...

Vendredi 9 Aout

Le matin Yannick decide de remonter le pot mais de peter les chicanes a l interieur, on est surs que le pot etait completement bouche! du coup il fait un peu l attraction... L occasion encore de boire un peu de koumiz, et de faire de nouvelles connaissances!
Le retour vers Och se fait tranquillement. La ville est toujours aussi bouillante.
On se renseigne sur les postes frontieres vers l Ouzbekistan, et on decide de remonter vers le poste d Uchkargan, et en attendant de nous rendre a Arslanbob, au milieu de la montagne et des forets de noyers et de pistachiers... 

Samedi 10 Aout

Arrives a Arslanbob le coin ne nous decoit pas du tout! On se trouve un parking dans le jardi d une guest house, et du coup on y rencontre Lea et Chris, deux suisses allemands avec un francais impeccable qui voyagent pour 5 mois en Asie centrale et en Inde.
Mais aussi un couple de francais a la retraite qui passent leur temps en voyage!
On se fait une petite balade en direction d une cascade. Ici les gens sont plus religieux qu ailleurs dans le pays, les femmes sont voilees... ce qui ne les empeche pas de draguer Yannick qui plait beaucoup avec sa grande barbe...!
Les gens hesitent a nous demander si nous sommes musulmans et surtout personne n embete yannick avec l alcool... ce qui est un avantage evident dans ces regions!!!
A la cascade  nous faisons fureur nous sommes les seuls occidentaux, meme si le village a son lot de touristes! On a du faire pas mal de photos avec tout le monde...!


Dimanche 11 Aout

Notre derniere journee au Kirghizstan ne sera pas terrible... Un mal de ventre venu d on ne sait ou nous empeche de faire les balades que nous avions prevus...
Donc on se repose au camping car, on profite de la compagnie des enfants de la guest house (dont Madeleine, petit garcon charmant. on ne savait pas que c etait un prenom masculin ici quel surprise!)
Dans le village il y a juste un grand concours sportif de lutte ou nous nous rendons mais tellement de touristes locaux que l on ne voit rien... Tant pis!

Bilan du Kirghizstan

Un bilan mitige...
on a un peu accumule les poisses entre le camion et l ordi, la perte des photos que ca nous a un peu plombe l ambiance mais on ne peut que vous recommamdez de decouvir le pays!

Les moins
des kirghizes beaucoup moins abordables que leurs voisins kazakhs, moins facile ici de lier contact
les poisses accumulees !

Les plus
la rencontre avec de nombreux voyageurs occidentaux et surtout francophones!
le cout de la vie!
les paysages vraiment superbes
les chevaux!