Lettonie

Vendredi 17 Mai

Nous voilà donc en fin d'après midi en Lettonie. Pas de frontière bien sûr, on est en Union européenne!
On fait quelques kilomètres et on décide de dormir dans un "camp site" gratuit du parc national Pape. Bien pratique ces petits emplacements tout dédiés au camping (avec toilettes, barbecue, tables pique nique)! On se croirait revenus en Nouvelle Zélande, avec les campings des parcs nationaux! A quand cela en France? ;)

Samedi 18 Mai

Après un nuit très calme, on profite du parc et des chevaux sauvages (polski horses) qui ont été réintroduits ici. Il y a aussi quelques aurochs (ancêtres des vaches domestiques).
Le parc comprend aussi le lac Pape, qui abrite des centaines d'oiseaux, ainsi qu'un accès à la mer baltique. Il y a de quoi se balader ici!

On continue vers le Nord en longeant la mer baltique. Nous avons décidé de longer la côte, pour visiter le Kurzeme, ou en français Courlande.
Bon, autant le dire tout de suite, on aurait peut-être pas dû! La route est TRES monotone, coincée dans la forêt, sans vue ni sur la mer ni sur rien d'autre d'ailleurs! Pas de village ou presque. La population se concentre surtout à Riga, et ici les campagnes sont vides...
La côte était classée interdite d'accès lors de l'occupation soviétique. On trouve des restes de bunkers ou autres constructions militaires un peu partout sur les plages.
On vous montre quelques photos, mais ce jour là et ceux d'après se ressemblent beaucoup!

Le soir, on dort au camping! Et oui, Toulon ne devient pas champion d'Europe tous les soirs, alors...! On dort dans un camping qui n'a de camping que le nom, mais qui a une bonne connexion wifi... Comme c'est l'anniversaire de la soeur de Yannick, on en profite pour envoyer des nouvelles!

Dimanche 19 Mai

Bon, la même journée que la veille! De la route entrecoupée par des pauses sur la plage! Arrivés au bout de la pointe, au niveau de Kolka, on se retrouve avec un temps pourri, du froid, de la pluie... Et un parking très cher:! Ici contrairement à la Lituanie, tout est cher! La faute à leur monnaie (1 lat = 1.4 euros) ? Au milieu de la bruine, sans aucune vue, et sans commodité, le parking nous revenait à 5 lats la nuit (sortez les calculettes, c'est CHER!). On a l'impression d'être revenus en Allemagne! mais sachant que le salaire ici est de 500 euros, on se demande bien comment font les pauvres lettons!
Bref, on se fait encore des bornes pour se trouver un bivouac à peu près correct et un peu moins arnaque!

Finalement on trouve un camping qui n'est pas encore ouvert, donc personne à qui payer la nuitée... Ce sera parfait! Au bord de la mer, on peut même se faire un barbecue pour se réconforter!
Mais pour vous imaginez le truc! 7 lats la nuit pour Jason et nous deux.
Les toilettes: un trou dans une grande cuve!
la douche: Une planche avec un réservoir d'eau peint en noir par dessus!

L'arnaque encore une fois!

Lundi 20 Mai

Aujourd'hui? Ben toujours pareil! route dans la forêt, ou piste dans la forêt...
Jusqu'à ce qu'on trouve le parc Kemeru. On se fait des petites balades au milieu des marécages, et des étangs. Ca nous change, et on apprécie!
On marche sur des passerelles, puisqu'ici tout est innondé! Au printemps et à l'automne les sentiers sont même impraticables car submergés! Les passerelles sont quand même plantées à 80 cm de haut!
Bon, par contre qui dit marécage dit moustiques! Et pas moyen de s'arrêter 2 minutes, sinon on se fait piquer de tout les côtés! Et ce ne sont pas les vêtements qui les arrêtent ceux-ci!

Le soir, on galère pour se trouver un coin car ce soir on a du linge à étendre! Evidemment, nous avons de la chance donc cette nuit ce sera pluie!
Depuis notre départ, on a réussi à faire sécher du linge correctement (c'est à dire sans pluie) qu'une seule fois!
On dort à Jurmala, la ville où se réfugient tous les habitants de Riga l'été pour profiter de la mer!

Mardi 21 Mai

Ce matin nous nous rendons à Riga, la capitale. Un tiers des lettons vit ici, soit environ 700 000 habitants!).
On laisse Jason sur la parking des ferries, et pendant qu'il rêve de partir en Suède, on parcourt le kilomètre qui nous sépare de la vieille ville.
Et on tombe sous le charme... Très joli petit centre ville, bien propre et bien restauré! Enfin quelque chose en Lettonie qui nous emballe d'entrée!
On vous laisse profiter des photos!

Le midi on est tranquillement en train de déguster notre repas en terrasse, qu'on se prend une énorme radée et un bel orage! On décide de rentrer se reposer au camping car pour mieux repartir le soir! Finalement la pluie ne s'arrête pas!
On ressort quand même le soir mais on finit complètement trempés! On fait un petit tour de la ville et on rentre!
Pour info, ici 3 bières, un hamburger frites maison et un plat de pâtes-poulet: 11 euros.
Autant tout est cher, autant les restaurants sont donnés! Les salaires doivent vraiment être bas ici!

On s'couchera moins bête ce soir

Au XVeme siècle, un commerçant de Riga décide de décorer un arbre pour Noël. Les habitants de la ville trouvent cela tellement beau que beaucoup suivent son exemple les années suivantes. Et les commerçants ambulants donnent l'exemple dans leur ville, ou région, ou pays...
Et voilà pourquoi des millions de gens reproduisent le même geste depuis!

Mercredi 22 Mai

Depuis que nous sommes passés en Lituanie, nous avons changé d'heure et la nuit se couche vraiment très tard! A 22h30 il fait encore très soleil, on a du du mal à se coucher tôt! Mais on a aussi du mal à se lever tôt! On a du accumuler pas mal de sommeil en retard entre les travaux de la maison et les travaux sur Jason parce qu'on dort beaucoup!
Mais bon, on a pas d'obligation de temps (ou si peu!), alors on en profite!
On se dirige vers le parc national Gauja, du nom de la rivière qui le traverse. Et là encore, bonne surprise! Le paysage est chouette, les prix raisonnables et les infrastructures assez entretenues, du moins pas toutes complètement cassées comme en Courlande!
Il y a ici une grotte avec une source d'eau sacrée. Elle comporte de nombreuses inscriptions, la plus vieille datant du XVIeme siècle. On l'appelle la grotte du guérisseur, et elle doit porter chance et santé aux personnes ayant inscrit quelque chose... Aujourd'hui c'est interdit, pour préserver les anciennes traces et sauvegarder la grotte qui est en sable!)
On décide de se faire la petite marche qui monte des grottes jusqu'au château. Ca grimpe et on sent bien les kilomètres dans les mollets!

Le château est au coeur d'un écomusée, et c'est assez intéressant de découvrir la vie dans la campagne lettone! Et plus précisément de la culture live, du nom d'un peuple originaire de Finlande. De nos jours, les lives sont complètement intégrés aux lettons (d'origine indo-européenne).
Le sauna était ainsi un vrai lieu de vie! On y accouchait, on y préparait les morts, on faisait la lessive, on faisait cuire la viande, et surtout on s'y retrouvait pour discuter!
Il y a de nombreux étangs, pour la pisciculture. Et pour conserver le poisson, rien de mieux que les tenir vivants dans des bassins!

On vous laisse aussi la découvrir!

Le château a été partiellement reconstruit. Il s'agissait d'un des palais de l'archevêque de Riga. Cette fonction s'est arrêtée au XVIeme siècle avec la conversion des évêques et du peuple letton au protestantisme.

Beaucoup de légendes ont court dans cette région. Mais la plus connue est celle de la rose de Tureida.
Le bailli du château de Tureida, trouve un bébé et l'élève comme sa propre fille. Celle_ci, prénommée Maija, devient une honnête et jolie jeune femme. Elle est amoureuse de Heil, jardinier au service de son père.
Les amants se retrouvent tous les soirs dans la grotte du guérisseur. Mais seulement, un mercenaire polonais au service de son père tombe aussi amoureux d'elle. Elle lui refuse le mariage. Pour se venger, il lui envoie un message de la part de Heil, lui donnant rendez vous dans la grotte l'après midi. Elle s'y rend. Elle se refuse une nouvelle fois au mercenaire polonais et, fou de rage la tue.
Heil, arrivé plus tard sur les lieux, trouve sa fiancée morte et se fait arrêter.
Finalement, le mercenaire sera retrouvé pendu plus tard et Heil innocenté.

Le soir, nous nous trouvons un bivouac sur le parking du nature trail, au milieu de la forêt et donc très calme! Au top!

Jeudi 23 Mai

Au petit matin on décide de visiter ce "nature trail" pour voir les animaux de la région. Une sorte de zoo en fait! On se dit que ça va être cher, mais finalement non! Gratuit! La marche dure environ 5 km, dans les collines boisées. Ca permet de voir des animaux du coin, dans des cages respectables (mieux qu'en Pologne en tout cas!).

Le village de Lipatne, où se trouve le nature trail, est au coeur du parc national de la Gauja. C'est une région très touristique! Et une des choses à voir dans la ville ce sont les grottes de sable, où les habitants stockent la nourriture...

On continue notre route vers le Nord, et vers la ville de Mazsalaca. La rivière Salaca la traverse, et c'est la rivière la plus riche en truites et saumons de Lettonie. Pour nous pas de pêche il faut des permis ici et en plus il pleut!
On se gare au parking du parc national Salaca, et on profite de l'accalmie pour faire la randonnée. Il faut savoir qu'ici quand ils disent "trail" ou randonnée, ce sont des marches de 3 à 5 km maxi! Et sans dénivelé ou presque bien entendu! Alors on a droit aux "attention, il faudra une heure de marche quand même..." Oulala!!! ... ;)
La petite balade est sympa, au bord de la rivière et de ses falaises de sable rouge!

Par contre, un inconvénient avec les rivières, les lacs, les marécages, les flaques d'eau même! ce sont les moustiques! Une catastrophe! Du coup dans Jason, ça sent la citronnelle!
Sur la photo, c'est la technique "anti-moustique-en-marchant". Assez efficace!

Il ne nous reste que quelques kilomètres à faire avant de rentrer en Estonie, et c'est par une piste que nous passons la frontière!

Bilan

Un pays qui nous laisse un goût mitigé! Un début difficile dans le Kurzeme, mais les régions suivantes étaient charmantes!

Les moins:

  • le coût de la vie, assez élevé. Les prix aux supermarchés valent ceux pratiqués en France!
  • le Kurzeme, et ses routes de forêt interminables, ses arnaques au parking, sa brume...
  • les lettons, moins abordables que les lituaniens!

Les plus:

  • Riga! Une ville qui nous a bien plu malgré la pluie!
  • les parcs nationaux, avec leurs belles balades!