Ouzbekistan

Lundi 12 Aout

Nous entrons en Ouzbekistan par le petit poste frontiere de Uchkargan. Cote kirghize comme a l aller une simple formalite... Il pleut les douaniers n ont pas de courant, ils branchent l ordinateur sur la batterie de la voiture...! Leur abri est un simple container...
Cote ouzbek,  le poste de frontiere est ultra moderne meme si en travaux... Nous sommes le seul vehicule. 2 heures en tout et un douanier anglophone pour nous aider a remplir les papiers de douanes, que demander de mieux?
On nous a juste prevenu que nous avions besoin d une assurance pour rouler dans le pays et que c etait facile a trouver... Mouais... on s arrete donc dans la petite ville d urchkargan pour trouver cette fameuse assurance.. et il aura bien fallu 15 personnes pour nous la fournir!!! 
ce qu il y a de bien avec les ouzbeks c est qu ils sont plus que serviables... en deux minutes nous avons fait le tour du bazar avec un gars pour trouver un autre gars qui parle anglais et qui pouvait comprendre ce qu on voulait. ensuite le premier gars nous a emmenes jusqu qu truc de l assurance (qui est en fait un batiment gouvernemental on aurait jamais trouve seuls!) arrives la un 3eme gars qui parle anglais nous demande si on a besoin d aide, nous suit avec 1er gars, ensuite nous emmene au bazar changer l argent dont nous avions besoin, puis nous remmene a l assurance pour payer et enfin nous offre le the... ! 
Une merveille d organisation tout ca! Bref une premiere journee qui commence bien et qui nous donne un bon apercu de l hospitalite ouzbeke!

Par contre un souci pour nous ici nous avons besoin d enregistrements. C est a dire de nuits d hotel... Enfin la loi n est pas claire personne n y comprend rien et les policiers en regle generale ne demandent rien.. Donc nous ferons comme toutes les personnes rencontrees on en demande quelques uns aux hotels dans les grandes villes et basta!

Le soir venu on se pose devant une ferme en construction, accueilli a bras ouverts par le village... 
de nouveau des cigognes!

Mardi 13 Aout

Le lendemain nous prenons la route de Tachkent et on quitte la valle de la Fergana. Il y a un petit col a passer, sous la pluie et la fraicheur. On goute aussi a nos premiers controles de police et ils seront tres nombreux... 
Pour sortir du Fergana qui est une region tres surveillee par le gouvernement, il y a un barrage policier tres imposant qui cree de longues files d attente... 1 heure pour nous! 
L occasion de faire de nombreuses rencontres! Jason a beaucoup de succes ici aussi!
Le paysage est tout de fois plus monotone qu au Kirghizstan... Beaucoup de desert plat ici...!
Le soir on trouve une ferme au bord de l autoroute, on s y arret pour y passer la nuit. Et on tombe sur une bande de jeunes super sympas qui vendent des melons pasteques et s occupent des dindons et vaches. 
On voulait juste leur piquer du basilic (qui pousse ici en buisson impressionant!) finalement c est un festin que nous pourrons faire! Melon, pasteque, pain, oeufs, tomates, poivrons, pepites de tournesol...! 
Tant de generosite!

Mercredi 14 Aout

Le lendemain c est a regret que nous quittons nos amis mais avant de partir on herite encore d une pasteque et d un melon... Pour deux personnes cela commence a faire pas beaucoup! 
30 km plus loins nous sommes a Tachkent et nous nous posons devant la Mirzo guesthouse, qui ceut bien nous faire un enregistrement et nous laisser garer devant sa maison. 
En plus  bien situe au niveau de la vieille ville et du bazar Chorsu.. 
Nous verifions nos mails et la genial, les zinzins Solenn et Paulin sont a Tachkent! Un petit message et rendez vous pris pour le soir!
En attendant on va voir le Khast Imam, centre religieux de la ville. Dans le musee on y trouve le plus vieux Coran du monde, date du VII eme siecle...! 
La grande mosquee du vendredi est neuve ainsi que la place mais cela nous laisse un premier apercu des monuments du pays.. 

Derriere se trouve les ruelles tortueuses de la vieille ville, ou il est facile de se perdre! Tout simplement superbe! Meme si le gouvernement cache ses rues derriere des toles et des murs et prefere construire des immenses boulevards... 

Le soir on retrouve nos amis et on passe une bonne soiree a s echanger des conseils sur les pays que nous avons traverse...!

Jeudi 15 Aout

Le lendemain on retrouve Solenn et Paulin pour une petite visite du bazar Chorsu. Le quartier des epices est superbe mais pas de photo!
On mange aussi un bon sandwich au mouton dans la rue des restos, pres du bazar. 
Cette fois on ne devrait plus se recroiser ( peut etre Paulin en Turquie!) mais on se reverra en France! A tres bientot!!!

Depuis quelques jours Jason fait un peu des siennes pour demarrer... En partant de Tachkent, c est pas trop mal/ Mais on doit s arreter pour faire le plein de diesel, et la c est le drame! Impossible de le refaire partir... Le pompiste a finalement telephone a un de ses amis qui nous tracte pour nous faire demarrer... Et nous dit de rouler jusqu a Samarcande pour faire reparer... Oui mais 300 km sans s arreter c est trop pour nous!
​ Alors le soir on s arrete au bord d une station service, ou on a l assurance de trouver du monde pour nous pousser le lendemain matin...!


Bazar Chorsu
Montage de pneus meme pour les anes!
Notre pompiste!
champ de cotons

Vendredi 16 Aout

En effet ce matin encore impossible de demarrer.. Notre batterie est a plat! Ca tombe bien comme nous l avions prevu, un groupe de 5-6 gars se trouve dans le coin... On leur demande et en poussant on demarre Jason! En route pour Samarcande! 
Arrives sur place, on trouve le garage Chevrolet qui veut bien essayer de nous reparer cette panne... 
Le temps de prendre le repas, soit 2 heures apres, diagnostic et remontage etaient finis! Bon la facon de travailler ne marcherait pas en France bien sur! Au moins 6 personnes sur le camion, tous bien sales bien entendu! 
C etait les charbons de l alternateur qui etaient cuits.. Ils peuvent pas les changer mais nous disent de le faire a Boukhara, on devrait arriver jusque la sans probleme... 
Du coup on se gare en ville pour passer deux jours tranquilles le temps de visiter la ville...
La aussi comme a Tachkent tout est fait pour cacher la vieille ville aux touristes... On trouve donc de belles boutiques de souvenirs a l occidentale a la place des vieilles rues.. 
L apercu que nous en avons en cherchant l hotel nous emballe... Vivement demain que l on prenne le temps de visiter!

Devant notre hotel Jason ne passera pas la journee seul, il est entoure de vehicules de son age...!

Samedi 17 Aout

Aujourd hui c est visite de Samarcande! Et on commence par le Registan, splendide ensemble de medersas. Les medersas sont des ecoles ou l on apprend l enseignement du Coran. On y retrouve donc une mosquee et les chambres des etudiants. Aujourd hui envahies de boutiques de souvenirs mais l ensemble est tres beau.. Ce qui est moins beau c est l immense scene et les tentes installes sur la place du Registan! Dans 10 jours a lieu ici un immense festival de musique orientale rassemblant des dizaines de pays! Dommage c est trop tard pour y assister mais ca nous gache la vue... !

Le Registan est donc compose de 3 merdersas. celle de gauche c est la medersa Chir Dor (des lions), construie en 1636. Son portail est orne de lions qui ressemblent a des tigres... 
En face c est la medersa d Ulug Beg, la plus ancienne. Elle a ete construite en 1420. Ulug Beg le souverain y enseignait lui meme l astronomie et les mathematiques. 
Les minarets semblent pres a tomber, ils penchent dangereusement! Mais ils ont reussi a traverser les siecles malgre les tremblements de terre... 

Et celle du milieu le medersa Tilla Kari, achevee en 1660. Les sovietiques lors de la restauration y ont rajoute un dome bleu assez controverse. A l interieur la mosquee est simplement magnifique!
Plus loin se trouve l enorme mosquee Bibi Khanoum, du nom de l epouse de Timur Lang, plus connu chez nous sous son nom de Tamerlan... Souverain fondateur de la dynastie des timurides regnante sur un territoir allant de Turquie au Pakistan... 
Son nom en France est synonyme de cruaute, ici on le considere plutot comme un grand conquerant a la Gengis Khan.
La mosquee etait alors la plus grande du monde musulman. 
De l autre cote de la rue, se trouve le mausolee de Bibi Khanoum. 
mosquee Bibi Khanoum
mausolee de Bibi Khanoum
Les visites ca creuse, alors a midi on s offre un doner au bazar Siob... 
Et l apres midi sous une chaleur accablante on continue! Direction le Chah I Zinde. C est une avenue de mausolees construits autour du tombeau de Qusam ibn Abbas, cousin du Prophete Mahomet. Le mosaiques des tombeaux sont magnifiques. Un endroit a ne pas rater a Samarcande, on a adore!
Bon avec le soleil on est bien creves mais on decide d aller quand meme jusqu au musee d Afrosiab, du nom du site de l ancienne Samarcande. Lorsque Alexandre le grand est arrive ici, la ville s apellait alors Marakanda. Mais finalement on ne le fera pas, ici tout est cher pour les touristes et le musee demande un prix exorbitant. On profite neanmoins de leur pelouse ombragee pour y faire une sieste! 
mosquee Kharzat Khizr
En repassant devant le Registan on fait la connaissance d Ozod etudiant en francais! Ici les francais ne manquent pas en tout cas, environ 70 pour cent des touristes sont francais! et le reste des italiens, de ce que nous avons constate!

mosquee Kharzat Khizr

Dimanche 18 Aout

mausolee Gour i Amir
Ce matin on doit deplacer Jason et pas de probleme de demarrage... ouf! 
On va visiter le mausolee de Tamerlan et de quelques uns de ses descendants. Autour du mausolee se trouve un vilain mur qui cache la vieille ville et que nous nous empressons de traverser ensuite... d ailleurs en passant par la ville pas de gardien et de vendeur de tickets!


mausolee Gour i Amir


mausolee Gour i Amir


mausolee Gour i Amir


mausolee Gour i Amir


mausolee Gour i Amir


mausolee Gour i Amir


A Samarcande on trouve aussi le tombeau du prophete Daniel de l Ancien Testament. Un endroit super beau mais ferme au moment de notre passage. En tout cas c est ici que l on peut se rendre compte que les religions ont le meme livre, orthodoxes et musulmans prient au meme endroit, et boivent avec ferveur l eau sacree de la source...  


​On quitte la ville, au milieu des champs de coton. Le coton reste une monoculture en Ouzbekistan et cela ne semble poser de probleme a personne ici, malgre les degats occasionnes par cette plante consommatrice d eau au milieu du desert!

Lundi 19 Aout

Aujourd hui nous avons une petite journee mecanique qui nous attend! Vidange et le voyant de batterie qui se rallume... On a un autre alternateur, on va donc tenter de le changer en attendant de reparer l autre... 
On trouve un super parking a l ombre vers Nurata et c est parti! En 3 heures tout est termine, plus qu a reprendre la route! Et l alternateur a l air de marcher... 

A Nurata ce sont les dernieres montagnes avant le desert du Kyzylkoum. On trouve aussi dans la ville une forteresse d Alexandre le Grand, ainsi que la source de Chasma. 
L eau aurait surgie ici a l endroit ou Hazrat Ali, gendre du prophete Mahomet, enterrait ses domestiques. Le bassin est peuple de centaines de truites... Mais celles la pas question de les pecher!!!

sur la route...
enfin des filles...!
Source de Chashma
Source de Chashma
forteresse d Alexandre le grand
forteresse d Alexandre le grand
Nurata

Mardi 20 Aout

Liab i Haouz
On a passe la nuit tranquille devant un restaurant, mais ce matin a 6h des policiers ont toque au camion... Bon juste pour savoir ce qu on allait faire apres, merci bien ! On nous a prevenu qu avec la fete nationale qui approche ils sont de plus en plsu presents... et sur les dents... 

On roule en direction de Boukhara. On se degote un parking d hotel avec arbre parcqu ici aussi il fait tres chaud!!! A 16 heures on doit avoir 40 degres... La nuit par contre on dort assez bien puisque la temperature baisse pas mal... 

On se balade un peu dans la vieille ville et autour du bassin Liab I Haouz. La visite sera pour le lendemain!

Mercredi 21 Aout

Liab i Haouz
Boukhara. Une ville vraiment belle, brulante, animee. 
voici plutot quelques photos que des longs discours, la ville tellement pleine de monuments historiques que l on ne pourrait pas tous les decrire... A son apogee, on y trouvait plus de 100 medersas!

Taq i Sarrafon



synagogue













Jeudi 22 Aout

Ce matin nous allons visiter l Ark, la citadelle de l Emir, qui
​ a servi jusqu en 1920 et a ete detruite par les bolcheviques a cette periode. Il ne reste pas grand chose dedans, quelques musees et la salle du couronnement sans toiture...
On reprend la route vers l Ouest et vers Khiva. La route traverse le desert, mais qui ne nous parait pas si desertique que ca en comparaison de l immensite de la plaine kazakhe...! Et puis en roulant, le voyant batterie qui se rallume... Bon le soir on change le fil de masse de l alternateur qui etait completement oxyde.. On verra bien le lendemain, en attendant c est laghman a la chaikhana... ! et nuit sous les etoiles du desert!

Vendredi 23 Aout

Notre bidouillage de fil n aura pas suffi! On a vraiment un probleme d alternateur celui la ne charge plus! Bon en attendant on a de la batterie, c est pas grave, on continue la route jusqu a Khiva, ou nous arrivons en milieu d apres midi.
On se repenche un peu sur la mecanique et les schemas electriques! 
L hotel que nous avons trouve est situe devant la porte Ouest de la ville fortifiee, une merveille!

On  profite aussi pour refaire du change. On retire ici des dollars amerciains que l on change au marche noir. Le cours officiel en banque est 30 pour cent moins cher! Le marche noir est tolere d ailleurs nombre d ouzbeks ont des dollars a changer..
En meme temps retirer 100 dollars au DAB et ils sont a court d argent!
Ici le plus gros billet de 1000 soms correspond a environ 50 cents! On se rettrouve vite avec une liasse, de quoi faire un matelas! 100 dollars equivaut a 260 000 soms, soit 260 billets!



Samedi 24 Aout

Khiva, c est une ville fortifiee extremement bien preservee. La ville aurait ete fondee par Sem, le fils de Noe.

​ L entree est assez chere pour visiter tous les sites (12 dollars) mais cela vaut quand meme le cout!
Un petit reproche cependant, le nombre de vendeurs de souvenirs.. Certes l artisanat ouzbek est tres beau mais se faire quemander c est usant...
Allez, en vrac, quelques photos...












Le soir,on reflechit encore a notre souci d alternateur, quand on repense au monsieur je fais tout du bazar vu dans l apres midi. Vite on retraverse la ville avant qu il ne ferme sa boutique! ouf il est encore la! Et pas de souci pour nous changer les charbons, en 5 minutes c etait fait et bien sur il ne nous fait pas payer... 
On va quand meme attendre le lendemain pour remonter cet alternateur et on croise les doigts...!

Dimanche 25 Aout

On quitte Khiva pour quelques kilometres pour faire de la mecanique. On fait l attraction du village, Yannick a de l aide pour remonter, tous attendent de voir si on redemarre!
Et oui 2 heures plus tard l alternateur fonctionne, plus de voyant ca charge! 
Plus qu a continuer sereins...!
On prend la direction d Elliq Kala, region qui tient son nom des nombreuses forteresses qui emergent du desert.
La premiere que nous visitons se nomme Guldursun. Elle est immense et plutot bien preservee. Elle a ete construite au 1er siecle et habitee jusqu au Moyen Age.

La seconde, entre le desert et la portion irriguee, est la plus ancienne et est de forme arrondie.

Le soir, on allait se garer sur le parking d un magasin quand nous faisons la connaissance d un policier qui nous invite a le racoompagner chez lui et du coup a y dormir... Parfait! Un coin tranquille au milieu des chevaux et sous les etoiles... 


Guldursun Kala
Guldursun Kala
discussion...

Lundi 26 Aout

Nous continuons la visite des forteresses apres avoir raccompagne notre hote jusqu au village. Ici ce n est pas tout le monde qui possede une voiture et beacoup de gens font du stop remunere. 

On voit les forteresses de loin mais pour y acceder ce n est pas la meme! D autant qu on nous a prevenu au village de ne pas trop s approcher... gare au sable!

Je vous mets les photos en vrac, pour Yannick on en a vu 1 on en a vu 10... !
Ayaz Kala
Ayaz Kala
Ayaz Kala
Chilpik
Le Chilpik est un peu special. C est a la base une tour du silence, utilisee par les zoroastriens. Le zoroastrisme etait une religion presente ici dans l Antiquite et jusqu au Moyen Age, et leurs croyances etaient basees sur le bien et le mal, et la purification par le feu. La tour servait a deposer les morts et lorsque les vautours avaient nettoye les os, ils les enterraient.. Le site est tres beau avec une vue sur l Amou Daria a couper le souffle. Et le gardien des lieux joue parfaitement du dotar, ce qui rend vraiment l endroit mystique...
Le soir nous sommes a Noukous, capitale du Karakalpakistan. Car nous sommes ici dans la republique autonome des karakalpakes. Pour nous on ne voit pas bien la diffence mais la langue et les croyances different des ouzbeks. Dans la region on retrouve aussi beaucoup de kazakhs (dont notre hote policier). 


Mardi 27 Aout

A Noukous, on trouve surtout le grand musee d Art du Karalpakistan, le musee Savitsky. C est un artiste archeologue et collectionneur russe qui a accumule des milliers d oeuvre d artistes russes d avant garde et controverses pour la plupart. Comme il etait installe dans un coin paume de l Urss, le gouvernement a laisse faire. Et c est comme ca qu on trouve ici une collection extremement riche de tableaux mais aussi d antiquites de la region. 
Une visite passionnante vraiment, mais sans photo... 
Sinon le reste de la ville n est pas vraiment exaltant... On a eu du mal a trouver une chaikhana pour manger le soir....
Mais c est notre dernier vrai bazar alors on en profite pour acheter de bons legumes, riz, saucisses... et les samsas du midi..! Tout ca pour une bouchee de pain bien sur!
On continue ensuite la route vers Kungrad, apres avoir fait le plein de gasoil. En Ouzbekistan pour trouver du diesel, cherchez la pompe la plus pourrie, demandez et en general ils n auront plus que ca. dans les stations modernes, c est indique mais ils n en ont jamais. En general, le pompiste fait son prix comme il veut... On a meme demande une fois dans une station qui etait ferme et ils nous en ont vendu!
Et pour en revenir a notre plein a Noukous, on avait fait demi tour parce qu on avait vu un camion Unimog immatricule en France, et la un gars nous dit Diesel, Diesel.. Pour un prix correct, impeccable on en prend! Le camion finalement etait bien francais mais conduit par 2 americains qui allaient jusqu en Mongolie.

Bref le soir on a juste le temps d arriver a Kungrad, ou on se gare devant un resto magasin, et on se regale de chachliks aux poissons... 

chachliks!
chachliks!

Mercredi 28 Aout

Moynaq
Finalement la nuit aura ete agite... Les policiers nous auront reveilles 2 fois pour nous  dire qu il ne faut pas rester la, puis partir finalement au bout de 5 minutes sans rien demander d autre, et une fois par des gars qui avaient du entendre qu on cherchait du gasoil... 
Bref, on prend la route de Moynaq, qui etait autrefois au bord de la mer d Aral.
La mer se trouve maintenant a plus de 200 km.
Sur la route Jason se met a faire des a coups. Que se passe t il encore! Quand on ouvre la calandre on se rend tres vite compte que le prefiltre installe n en peut plus de saletes! On savait bien que le gasoil etait mauvais mais on imaginait pas a ce point la! 
Une petite heure de nettoyage et c est reparti! 
Le site de Moynaq est vraiment tres triste. Difficile d imaginer toute cette plaine autrefois recouverte d eau... 
La ville est desertee... Par contre le retrait de la mer arrange pas mal de monde puisque sur cette surface on trouve du petrole et du gaz... Les habitants de la ville retrouvent un peu de travail, meme si les conditions climatiques depuis le retrait de la mer sont caastrophiques, tempetes de sable, ete brulant, hiver froid, et problemes de sante du au deplacement du sel dans l air... 

Moynaq
Moynaq
Moynaq
Moynaq

Jeudi 29 Aout

route pourrie
Aujourd hui nous avons pas mal de kilometres de route pourrie jusqu a la frontiere kazakhe... On y passera la journee! Le passage au Kazakhstan s effectue sans
probleme, 3 heures au total..  Les ouzbekes dans la file nous ont demandes de passer devant eux, on a donc pas attendu trop longtemps... 


On ne nous a pas demandes nos papiers d enregistrement. Et les douaniers ont a peine regarder nos placards... Par contre ils fouillent les voitures ouzbekes a fond! Ils font meme passer les roues de secours au rayon X! 
Re route pourrie
a la frontiere

Bilan de l Ouzbekistan


Nous avons passe 2 semaines et demie et avons visite la majorite des sites. 

Les plus
Les villes et les monuments, superbes et gigantesques!
La gentillesse des ouzbeks hors villes touristiques ( sinon un peu plus interesses bien sur!)
Les bazars, ou on trouve de tout!

Les moins
La chaleur du mois d Aout, vraiment pas simple dans le camion!
Les enregistrements, on ne sait pas vraiment comment s y prendre avec tout ca...
Pour Yannick, les poils aux jambes des femmes (bon chacun ses preoccupations...!)